Comment empêcher votre chambre à coucher de vous rendre malade

Nous dormons, en moyenne, environ sept heures par nuit, ce qui signifie que nous passons beaucoup plus de temps dans notre chambre que dans tout autre espace. Il s’ensuit donc que la chambre à coucher est un élément clé de votre santé globale. Si votre espace de sommeil est poussiéreux, étouffant ou généralement impur, cela impactera nécessairement votre santé.

Quand j’ai commencé à me réveiller tous les matins avec un nez bouché et un mal de tête aux sinus, j’ai senti que quelque chose n’allait peut-être pas avec mon espace. Voici quelques pratiques que j’ai mises en place dans ma chambre à coucher pour aborder le problème et faire de ma chambre un espace plus sain….

1. Commencez par l’essentiel

Jetez un coup d’œil sous le lit. Il est facile d’oublier de balayer et d’aspirer le vide sous le lit. Mais vous devez le faire. Périodiquement, au moins une fois par saison,  vous devriez sortir tous les bacs de rangement, les essuyer et nettoyer le plancher sous votre lit.

2. Pensez à vos draps

Sont-ils faits d’un matériau naturel, respectueux de la peau et du corps ? Pensez à acheter des draps de lit en coton biologique. À quelle fréquence changez-vous les draps de votre lit ? Idéalement, vos draps devraient être lavés une fois par semaine. Je ne les lavais certainement pas souvent auparavant, mais j’ai commencé à respecter un horaire hebdomadaire et j’ai remarqué une amélioration de mes sensations au réveil.

3. Repensez vos oreillers

Pensez-y bien : Si vous dormez sur le ventre (comme moi), vous respirez littéralement votre oreiller pendant 7 heures par nuit. C’est une bonne idée de laver les oreillers au moins deux fois par an. Vérifiez également avec quoi votre oreiller est bourré. Y a-t-il des allergènes connus sous votre nez ? Beaucoup de gens sont allergiques au duvet (peut-être que vous l’êtes ?), alors considérez plutôt un rembourrage naturel et hypoallergénique comme la laine ou la mousse à mémoire. Il est également possible d’investir dans des housses d’oreiller hypoallergéniques. Toutefois,  rappelez-vous qu’ils doivent aussi être lavés régulièrement.

4. Le cœur du sujet : votre matelas

Les meilleurs matelas pour les allergies, l’asthme et d’autres conditions similaires sont ceux fabriqués à partir de matériaux naturels comme le coton et la laine. Si vous avez déjà un matelas et que vous n’êtes pas à la recherche d’un nouveau, vous pouvez investir dans un couvre-matelas hypoallergénique pour vous aider à vous tenir à l’écart de tout matériau déclencheur, ainsi que de matériaux tels que les acariens et les moisissures. Vous devriez également commencer à nettoyer votre matelas avec un aspirateur quelques fois par année, au moins.

5. Garder les animaux domestiques à l’extérieur

Enfin, même si cela me brise le cœur de le dire (et c’est quelque chose que je n’arrive pas toujours à pratiquer), éloigner les animaux de compagnie de votre lit peut être une étape cruciale pour garder une chambre à coucher qui favorise votre bien-être, surtout si vous souffrez d’allergies.

[social_warfare]

Articles connexes

importante acoustique isolation
17 Août 2021
Pourquoi l’isolation acoustique d’une maison est-elle importante?

L’isolation est une condition sine qua non pour profiter d’un confort optimal chez soi. La plupart du temps, on privilégie l’isolat ...

Lire plus
17 Déc 2020
Scandinave et industriel : Comment les marier ?

Le grand avantage de la décoration  industrielle, c’est qu’elle se marie parfaitement à toute autre tendance comme le scandinave. Pour ne pas s ...

Lire plus