Étapes à suivre pour la pose d’un carrelage mural extérieur

carrelage déco

La nouvelle tendance en termes de revêtement intérieur ou extérieur est le carrelage. Il sert à revêtir le sol, mais également les murs. À l’intérieur, le carrelage peut être posé sur la véranda et même dans la cour, mais aussi sur les murs. Pour réussir à poser des carreaux sur un mur à l’extérieur, il suffit de suivre ces quelques étapes.

Le choix d’un carrelage mural extérieur approprié et du matériel de collage

Le carrelage destiné aux murs extérieurs de la maison doit-être choisi en tenant compte de plusieurs paramètres. Il faut opter pour un carrelage de bonne qualité qui résiste aux aléas climatiques. Pour les régions du nord, mieux vaut éviter la faïence, car cette dernière ne supporte pas le gel. Mais pour le mur extérieur, un carrelage grès cérame serait le plus approprié. De plus, c’est un choix très classe surtout s’il imite l’apparence du bois ou celui de l’ardoise. Il y a aussi le carrelage grès cérame émaillé qui résiste bien aux intempéries telles que l’humidité persistante, les UV et les changements de température. Toujours est-il qu’il faut miser sur une matière qui fera ses preuves contre le temps.

Une fois que le choix du carrelage est fait, il faut penser à la colle et à la jointure qui servira à assembler les carreaux entre eux. Pour un carrelage mural extérieur, il n’y a que le mortier colle spécifique ou colle flex. Ce dernier est le seul qui soit assez solide pour servir de colle à un carrelage mural externe. Pour le joint, il faudra choisir un joint hydrofuge, qui est imperméable et qui résiste à l’effet du gel. Opter pour d’autres matériels s’avère risqué, car le carrelage risque de céder à la moindre pluie ou encore, la jointure pourrait avoir un aspect effrité très déplaisant. N’hésitez pas à demander à un professionnel, nous vous conseillons un artisan sérieux sur Nice.

La préparation du mur extérieur à carreler

Le travail de pose du carrelage mural externe est précédé de la préparation du mur en question. L’objectif est d’aplanir la surface murale avant que le carrelage ne vienne s’y poser. Les fissures et autres imperfections sont donc à reboucher avec de l’enduit. Ce travail sera suivi d’un ponçage pour que la surface soit lisse, et bien entendu, il faut nettoyer le tout. Il en est de même si le mur est recouvert de crépissures grossières, il faudra le poncer. Dans le cas de moisissures, on fait usage de produits classiques tels que le borax ou le vinaigre blanc et le tour est joué. Le rinçage s’ensuit avec l’application d’un primaire d’étanchéité à l’aide d’un rouleau.

Pour que toutes ces tâches soient réalisées correctement, il faut que le matériel de travail soit complet. Au préalable, il faut avoir à disposition une spatule, du papier abrasif, une primaire d’étanchéité, un rouleau, une éponge et de l’enduit de rebouchage. Dès que le mur est nettoyé, la pose du carrelage pourra alors commencer.

La technique de pose du carrelage mural

Pour poser le carrelage mural extérieur, il faut aussi être en possession de quelques matériels indispensables. La spatule crantée et la truelle sont les outils de base du carreleur, de la colle de carreaux tous supports est également à prévoir. D’autres équipements sont aussi importants, notamment le niveau à bulle, le tasseau, l’auge, la paire de gants, la spatule classique, la baguette en aluminium et un joint à carrelage. Pour les rectifications éventuelles, il faut quand même se munir d’une coupe carreau électrique et une lime à carrelage. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à s’informer auprès d’un connaisseur pour ne pas perdre de temps.

Une fois que tout le matériel est réuni, il faut calculer le nombre de carreaux nécessaire. Pour ce faire, on procède usuellement à un calepinage ou plan de carrelage. Pour poser le carrelage mural extérieur, le procédé est le même que pour la pose d’un carrelage à l’intérieur. Si le mur n’est pas vraiment droit, il va falloir tracer un trait au crayon en s’aidant d’une règle et d’un niveau à bulle. Après, un tasseau ou une baguette en bois est à clouer sur le mur, c’est le point de repère.

Il faut ensuite entamer la préparation du mortier-colle dans une auge. Puis, on procède à un double encollage du dos des carreaux et du mur. En suivant la baguette en bois, les carreaux et les croisillons seront posés sur une première ligne. Ensuite, la pose continue de la même manière. Il faut vérifier régulièrement si le travail est bien droit et si les carreaux sont bien plats. Dans l’étape suivante, le joint de carrelage est préparé dans un mélangeur et son application se fait à la spatule. Le lissage termine cette tâche. 2 jours après que les carreaux aient été posés, un nettoyage à l’eau et au vinaigre blanc supprimera toutes les imperfections. En suivant ces quelques techniques, on se rend compte que la pose du carrelage mural extérieur est un véritable jeu d’enfant.

Articles connexes

21 Juin 2018
Quelques conseils pour choisir judicieusement son canapé

Votre canapé, élément essentiel de votre pièce de vie, a fait son temps. Malgré tous les soins que vous lui avez donnés pour l’entretenir, ...

Lire plus
07 Mar 2018
Quelles couleurs feng shui choisir pour votre chambre ?

La chambre est un lieu où chacun est censé se reposer, se relaxer et même s’évader de la réalité quotidienne. Pourtant, beaucoup d’entre nou ...

Lire plus